Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 21:01

 

 

 

Vidéos réalisées par Adèla Stefanov

 

 

"Lorsque le soleil sera levé dans le ciel, vous verrez le Roi des rois qui procède du Père comme un époux de son lit nuptial." " Et le Verbe se fit chair et il habita parmi nous.", dit Saint Jean. Cet enfant qu'on adore, c'est donc Dieu uni à la nature humaine dans tout ce qu'elle a de plus aimable et de plus faible, afin que nous ne soyons pas éblouis par sa lumière et que nous nous approchions sans craintre. Connaitre les mystères de l'enfance du Sauveur et en pénétrer l'esprit, c'est le germe de la vie spirituelle. Aussi, est-ce à Bethléem, en Egypte et à Nazareth qu'avec l'Eglise nous contemplons le Christ, durant ces quelques semaines. Marie met au monde son divin Fils, elle l'enveloppe de langes et le couche dans une crèche. Joseph entoure l'enfant de ses paternelles sollicitudes. Il en est le père, non seulement parce qu'étant l'époux de la Vierge, il a des droits sur le fruit de son sein, mais aussi, comme le dit Bossuet, parce que, tandis que "les autres adoptent des enfants, Jésus a adopté un pére."

 

"Mais, dit Saint Thomas, "ce n'est pas à cause de lui que le Fils de Dieu s'est fait homme, c'est pour nous rendre dieux par sa grâce". A l'humanisation de Dieu, doit correspondre la divinisation de l'homme. "Le Christ total, affirme en effet Saint Augustin, c'est Jésus Christ et les chrétiens. Il est la tête, nous sommes les membres. " Avec Jésus, nous naissons toujours plus à la vie surnaturelle, car "la naissance du Chef est à la foi celle du corps". "Rendons grâce à Dieu le Père, par son Fils, dans le Saint - Esprit, dit Saint Léon, de ce que, nous ayant aimé dans son infinie charité, il a eu pitié de nous, et comme nous étions morts par les péchés, il nous a tous vivifiés en Jésus - Christ " afin que nous fussions en lui une nouvelle créature et un ouvrage nouveau."

 

"La fête de Noël à la date du 25 decembre, qui répond à celle du 25 mars, coïncide avec la fête que les peuples païens célébraient au solstice d'hiver pour honorer la naissance du soleil

qu'ils divinisaient. L'Eglise christianisa de la sorte ce rite paîen. Que notre crèche soit l'autel où Jésus nait pour nous tout spécialement le jour de Noël, puisqu'en cette fête, l'Eucharistie nous est montrée en fonction des textes du missel et du bréviaire qui se rapportent d'une façon spéciale au mystère de la naissance du Sauveur. De retour chez nous, manifestons notre sens liturgique en gardant les touchantes coutumes des grandes époques de foi où l'on continuait agréablement les fêtes de l'eglise dans l'intimité de la vie de famille.

 

Les joyeux Noëls, qui nous rapellent la naïve allégresse des bergers en la nuit sainte; l'arbre de Noël , où l'indigent, qui représente le Christ né pauvre dans la crèche, peut bénéficier d'une généreuse distribution d'objets utiles; le gâteau des rois, où il a aussi sa part- la part du bon Dieu-et où le roi de la fève honore par sa royauté d'un moment celle des mages ou celle plus grande encore de l'Enfant-Dieu, tous ces usages chrétiens devraient être conservés. Echo familial des solennités religieuses auxquelles nous avons participé, ils montrent jusqu'à quel point la vie de l'Eglise, qui est celle de Jésus, pénétre la notre et la sanctifie. C'est par tous ces moyens que la foi en l'incarnation du Verbe s'avive chaque année davantage dans les âmes."

PL-STAN-MAIRIE-SAPIN-OB.jpgPL STAN CATHEDRALE OB

autel-couronne_-ob.jpg

celebration-messe_-ob.jpg

couronne cathédrale ob

CRECHE ob

ciergesOB

sapin 2 ob

carriere-ob.jpg

PL-STAN-2_-OB.jpg

PL-STAN-ARC-TRI_-OB.jpg

sapin 1 OB

 

VATICAN

creche-du-vatican-copie-1.jpg

 

 

  "DIEU, par qui resplendit en cette nuit très sainte l'éclat de la vraie lumière, faites qu'après avoir connu ici-bas le mystère de cette lumière nous puissions au Ciel en goûter aussi les joies. Lui qui vit.

 

DEUS, qui hanc sacratissimam noctem veri luminis fecisti illustratione clarescere; da, quaesumus ; ut, cuius lucis mystéria in quoque gaudiis in celo perffruamor : Qui tecum vivit."

     

JOYEUX NOËL!

Partager cet article

Repost 0
Published by Adela Stefanov - dans SANCTAM ECCLESIAM CATHOLICAM

  • : Le blog de Adela Stefanov_ SACRED ART
  • Le blog de Adela Stefanov_ SACRED ART
  • : Adèla STEFANOV_ ART SACRE peinture à l'huile, vidéo, sculpture en pâte de verre, photographie, vitrail , Voyages
  • Contact

Profil

  • Adela Stefanov Artist
  • I am a French spiritual artist .
I studied architecture, with an option scenology and worked  in naval architecture.
  • I am a French spiritual artist . I studied architecture, with an option scenology and worked in naval architecture.

MY ZAZZLE SHOP


See other gifts available on Zazzle.

Recherche

My ARTFLAKES SHOP

buy posters and art prints


© All the images  are copyrighted original artworks by Adèla STEFANOV. No materials here may be reproduced, copied, downloaded, published or used in any form without written permission of the author. Thank you