Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 12:32
 Basilica San Giorgio Maggiore, Venezia
 Basilica San Giorgio Maggiore, Venezia

Basilica San Giorgio Maggiore, Venezia

STABAT MATER_ Séquence  Jacopone da Todi

Stabat Mater dolorosa
Juxta crucem lacrimosa
dum pendebat Filius.

Cuius animam gementem,
contristatam et dolentem,
pertransivit gladius.

O quam tristis et afflicta
fuit illa benedicta
Mater Unigeniti.

Quæ mœrebat et dolebat,
Pia Mater cum videbat
Nati pœnas incliti.

Quis est homo qui non fleret,
Matrem Christi si videret
in tanto supplicio?

Quis non posset contristari,
Christi Matrem contemplari
dolentem cum Filio?

Pro peccatis suæ gentis
vidit Iesum in tormentis
et flagellis subditum.

Vidit suum dulcem natum
morientem desolatum,
dum emisit spiritum.

Eia Mater, fons amoris,
me sentire vim doloris
fac, ut tecum lugeam.

Fac ut ardeat cor meum
in amando Christum Deum,
ut sibi complaceam.

Sancta Mater, istud agas,
Crucifixi fige plagas
cordi meo valide.

Tui nati vulnerati,
tam dignati pro me pati,
pœnas mecum divide.

Fac me tecum pie flere,
Crucifixo condolere,
donec ego vixero.

Iuxta crucem tecum stare,
et me tibi sociare
in planctu desidero.

Virgo virginum præclara,
mihi iam non sis amara:
fac me tecum plangere.

Fac ut portem Christi mortem,
passionis fac consortem,
et plagas recolere.

Fac me plagis vulnerari,
fac me cruce inebriari,
et cruore Filii.

Flammis ne urar succensus
per te Virgo, sim defensus
in die judicii

Christe, cum sit hinc exire,
da per Matrem me venire
ad palmam victoriae.

Quando corpus morietur,
fac ut animæ donetur
Paradisi gloria.

Amen ! In sempiterna sæcula. Amen.

Elle était debout, la Mère, malgré sa douleur,
En larmes, près de la croix ,
Tandis que son Fils subissait son calvaire.

Alors, son âme gémissante,
Toute triste et toute dolente,
Un glaive transperça.

Qu'elle était triste, anéantie,
La femme entre toutes bénie,
La Mère du Fils de Dieu !

Dans le chagrin qui la poignait,
Cette tendre Mère pleurait
Son Fils mourant sous ses yeux.

Quel homme sans verser de pleurs
Verrait la Mère du Seigneur
Endurer si grand supplice ?

Qui pourrait dans l'indifférence
Contempler en cette souffrance
La Mère auprès de son Fils ?

Pour toutes les fautes humaines,
Elle vit Jésus dans la peine
Et sous les fouets meurtri.

Elle vit l'Enfant bien-aimé
Mourant seul, abandonné,
Et soudain rendre l'esprit.

Ô Mère, source de tendresse,
Fais-moi sentir grande tristesse
Pour que je pleure avec toi.

Fais que mon âme soit de feu
Dans l'amour du Seigneur mon Dieu :
Que je Lui plaise avec toi.

Mère sainte, daigne imprimer
Les plaies de Jésus crucifié
En mon cœur très fortement.

Pour moi, ton Fils voulut mourir,
Aussi donne-moi de souffrir
Une part de Ses tourments.

Donne-moi de pleurer en toute vérité,
Comme toi près du Crucifié,
Tant que je vivrai !

Je désire auprès de la croix
Me tenir, debout avec toi,
Dans ta plainte et ta souffrance.

Vierge des vierges, toute pure,
Ne sois pas envers moi trop dure,
Fais que je pleure avec toi.

Du Christ fais-moi porter la mort,
Revivre le douloureux sort
Et les plaies, au fond de moi.

Fais que Ses propres plaies me blessent,
Que la croix me donne l'ivresse
Du Sang versé par ton Fils.

Je crains les flammes éternelles;
Ô Vierge, assure ma tutelle
À l'heure de la justice.

Ô Christ, à l'heure de partir,
Puisse ta Mère me conduire
À la palme des vainqueurs.

À l'heure où mon corps va mourir,
À mon âme, fais obtenir
La gloire du paradis.

 

 

Épitre du bienheureux Apôtre Paul aux Hébreux He 9,11-15
Mes Frères, le Christ, venant comme pontife des biens futures, c'est par un tabernacle plus grand et plus parfait, qui n'a point été formé de main d'hommes, c'est-à-dire qui n'est pas de cette création, et non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, qu'il est entré une fois pour toute dans le sanctuaire, après avoir acquis une éternelle rédemption. C'est pourquoi il est le médiateur du Nouveau Testament, afin que sa mort ayant eu lieu pour la rédemption des prévarications commises sous le précédent Testament, ceux qui sont appelés reçoivent l'éternel héritage promis, dans le Christ Jésus notre Seigneur. 
 

 

 

PIETA a pupil of Michelangelo OB

 

"Suis-moi: Je suis la Voie, la Vérité et la Vie (Jean 14, 6). On ne peut marcher sans chemin, connaitre sans vérité, vivre sans vie. Je suis la Voie que tu dois suivre, la Vérité que tu dois croire, La Vie que tu dois espérer. Je suis la voie sûre, la vérité infaillible, la vie indéfectible. Si tu demeures dans ma voie, tu connaîtras la vérité, et la vérité te délivrera, et tu obtiendras la vie éternelle (Jean 8, 32). Si tu veux parvenir à la vie, garde mes commandements ( Matthieu 19, 17). Si tu veux être parfait, vends tout, et suis-moi ( Matthieu 19, 21). Si tu veux être mon disciple, renonce à toi-même ( Luc 9, 23). Celui-là m'aime, qui connaît et observe mes commandements, et je l'aimerai aussi, et je me manifesterai à lui ( Jean 14, 21), et je le ferai asseoir avec moi dans le royaume de mon Père. Voilà que le Seigneur nous précède: il combattra pour nous. Suivons-le courageusement jusqu'au bout, sans aucune crainte, prêts à mourir pour lui. Qu'il veuille bien seulement nous préserver de toute lâcheté." L'Imitation de Jésus Christ_Thomas a Kempis

Repost 0
Published by Adela Stefanov - dans SANCTAM ECCLESIAM CATHOLICAM

  • : Le blog de Adela Stefanov_ SACRED ART
  • Le blog de Adela Stefanov_ SACRED ART
  • : Adèla STEFANOV_ ART SACRE peinture à l'huile, vidéo, sculpture en pâte de verre, photographie, vitrail , Voyages
  • Contact

Profil

  • Adela Stefanov Artist
  • I am a French spiritual artist .
I studied architecture, with an option scenology and worked  in naval architecture.
  • I am a French spiritual artist . I studied architecture, with an option scenology and worked in naval architecture.

MY ZAZZLE SHOP


See other gifts available on Zazzle.

Recherche

My ARTFLAKES SHOP

buy posters and art prints


© All the images  are copyrighted original artworks by Adèla STEFANOV. No materials here may be reproduced, copied, downloaded, published or used in any form without written permission of the author. Thank you